Première opération réalisée par la SORGEM en dehors de l’Essonne, le renouvellement urbain du quartier du Mont Saint-Martin est un projet majeur pour la ville de Nemours. Afin de redynamiser le quartier, la SORGEM coordonne un vaste programme de recomposition des espaces urbains, de requalification de l’offre commerciale et de diversification de l’habitat. La sinature de la convention ANRU a été signée en 2008. Les travaux de réhabilitation et de résidentialisation, création et requalification de voiries ont débuté en 2015. L'opération Cœur de quartier, toujours en cours en 2018, vise à terminer le renouvellement urbain et à développer une offre de logements en accession et des résidences d'accueil spécialisées.

Événements 2017
L’année 2017 a été marquée par la signature d’une promesse de vente avec un nouveau promoteur (Gotham), l’obtention d’une dérogation pour que l’ANRU accompagne le projet jusqu’en juin 2020, l’établissement de protocoles de transfert avec plusieurs commerçants et la maîtrise foncière du centre commercial.

Perspectives 2018
Début des travaux du centre commercial et des logements en accession et de la résidence accueil, engageant ainsi le démarrage du transfert des commerces et de la démolition du centre existant.

 

« L'opération cœur de quartier concentre sur un périmètre restreint l'ensemble des défis du renouvellement urbain : problématique de revitalisation commerciale, nécessité d'apporter de la mixité sociale et de la diversité architecturale ou encore impératif de désenclavement du quartier. »

Simon Royer, directeur d’opérations

 

Retour sur l'histoire du projet

L’ancienne ZUP, construite entre 1965 et 1979, accueille 5300 personnes, soit la moitié de la population de cette commune de Seine-et-Marne.

Sur 2,8 hectares, l’intervention de l’aménageur s’articule autour de trois grands objectifs : le désenclavement du quartier, la promotion d’une diversité des formes et des usages du bâti, et enfin le renforcement d’une centralité qui peine aujourd’hui à émerger autour du centre commercial, lieu de vie majeur du quartier. Afin de diversifier l’offre de logement et faciliter les parcours résidentiels, environ 73 logements en accession seront construits avec l’aide des promoteurs. La transformation du quartier passe aussi par un travail important sur les espaces publics.

De nouvelles voies sont aménagées au cœur du quartier et la création d’une grande place publique met en scène ses équipements : la cuisine centrale à réhabiliter et le futur centre social. Le redéploiement des activités commerciales constitue également un enjeu crucial pour l’attractivité future du quartier. Afin de dynamiser cette centralité, la SORGEM pilote le transfert du centre commercial composé d’une vingtaine de boutiques dans de nouveaux locaux.

Parallèlement à ces missions classiques d’aménageur, elle assure également la réhabilitation de la cuisine centrale en la dotant d’une nouvelle enveloppe et d’une image plus moderne. Une partie du bâtiment sera démolie : cet espace sera refait à neuf.

Première phase des travaux des espaces publics de juillet 2014 à juillet 2015

Les travaux d’espaces publics du cœur de quartier à Nemours ont débuté en juillet 2014.  Il s’agit lors de cette première phase de travaux à la fois de désenclaver le quartier en créant une voie nord-sud,  une voie est-ouest, en prolongement de la rue François Villon, ainsi qu’un cheminement doux. Cette liaison douce desservira une place de quartier qui a fait l’objet d’un atelier d’information et de concertation en décembre 2013. Ces aménagements serviront en outre à accueillir un programme mixte de logements et de commerces qui permettra de transférer le centre commercial du Mont Saint-Martin dans des bâtiments neufs. 

La première phase de travaux d’espaces publics, démarrée lors de l’été 2014, sera finalisée en octobre 2015. Ainsi, la création d’une liaison douce, d’un axe est-ouest et d’une voirie nord-sud, a permis d’engager le processus de désenclavement du quartier et d’offrir des stationnements complémentaires aux commerces.

En parallèle a été menée la réhabilitation de la cuisine centrale de la commune, inaugurée le 2 septembre 2015, et se trouvant au sud de la future place centrale du quartier, en limite du futur centre commercial.

La construction du nouveau centre commercial et d’une vingtaine de logements, dont le permis de construire a été déposé en juillet 2015, constitue la prochaine étape importante du projet. Suivront le transfert des commerces dans les nouveaux locaux, les travaux de démolition de l’ancien centre commercial à partir de 2017 puis l’aménagement du nord du périmètre.

 

 

Voir le plan d’ensemble

Réhabilitation de la cuisine centrale municipale

Inscrire le bâtiment dans la nouvelle trame urbaine, améliorer l’aspect extérieur et la qualité des abords, apporter des modifications techniques intérieures, optimiser la consommation énergétique : telles furent les missions de la SORGEM dans le cadre de la réhabilitation de la cuisine pour la concession Cœur de quartier Mont Saint-Martin. La commande comprenait une exigence particulière : assurer le maintien en fonctionnement de l’équipement pendant les travaux  (hormis 2 périodes de fermeture prédéfinies en amont pour permettre les travaux intérieurs dans les espaces préparation).

Les travaux, prévus sur une période de  11 mois, ont débuté au premier trimestre 2014 et se sont terminés fin 2014. Ils se sont décomposés en 4 phases :

- Phase 1 (février–avril 2014) : désamiantage / déplombage du bâtiment et démolition d’espaces attenants à la cuisine (ancien logement de gardien, garage et salle polyvalente).

- Phase 2  (mai-juin 2014) : Travaux de construction des nouvelles extensions.

- Phase 3 (juillet–aôut 2014) : Pose de la charpente et travaux de réhabilitation intérieure, période de fermeture de l’équipement.

- Phase 4 (septembre 2014–décembre 2014) : Second œuvre dans les extensions et pose du bardage extérieur.

La nouvelle forme architecturale du bâtiment situé en plein centre du Mont Saint-Martin constitue le premier signe de la rénovation urbaine en cours sur le cœur de quartier.

La réhabilitation de la cuisine centrale réceptionnée fin 2014 a fait l’objet en avril 2015 de la levée des dernières réserves, offrant un équipement dorénavant mieux intégré à son quartier et repensé pour de meilleures conditions de travail dans l’élaboration des repas des cantines scolaires nemouriennes. L’équipe d’architectes a inscrit l’équipement au concours Construire en Acier et prévoit également de le présenter à celui du Moniteur pour le prix de la première oeuvre.

 

 

chronologie

2008
Signature de la convention ANRU

2012-2015
Travaux de réhabilitation et de résidentialisation, création et requalification de voiries

2013-2014
Démolition des tours Giono, réhabilitation de la cuisine centrale

2014-2015
Construction de 36 logements sociaux. Construction du centre social et de l'espace culturel

2016-2017
Construction de 22 logements en accession et du nouveau centre commercial

2018
Aménagement et construction de la seconde tranche de l'opération incluant la réalisation de la place de quartier

 

chiffres clés

3,2 ha

91
logements créés

2 900 m² de commerces transférés

12,50 M€ HT de budget

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.