Quartier du Noyer Renard

Reconstruire la ville sur la ville est un défi relevé par la SORGEM depuis plus de quinze ans.

Son savoir-faire a été distingué par l’ANRU, qui a récompensé la qualité architecturale, urbaine et paysagère du projet du Noyer Renard à Athis-Mons. Cette opération, en cours de réalisation, a en effet été primée par l’ANRU en juin 2011, suite à l’appel à contribution national lancé en décembre 2010 auprès de 500 collectivités porteuses de projets.


Situé sur le plateau de la ville d’Athis-Mons et mitoyen de la commune de Paray-Vieille-Poste, le quartier du Noyer Renard a été construit entre 1958 et 1962 sur un terrain de 22 hectares par le Foyer de la famille et du fonctionnaire, devenu Immobilière 3F. Le quartier du Noyer Renard a bénéficié de différentes interventions dans le cadre de la politique de la ville, mais la transformation profonde est engagée à partir de 2003, en vue d’ouvrir, de densifier, d’introduire de la mixité sociale, et de banaliser l’image du quartier pour le sortir de la stigmatisation.

Une restructuration complète du quartier

Le projet inspiré des cités jardins comprend un réaménagement des voiries, la création de percées urbaines et la requalification des espaces publics pour favoriser l’ouverture vers les quartiers voisins et le reste de la ville. Un ambitieux programme de démolition-reconstruction est mis en œuvre pour diversifier les formes et les statuts d’habitat. Avec la réhabilitation des équipements, la relocalisation de services publics et le développement des commerces en pied d’immeubles, le rôle de centralité du Noyer Renard est valorisé.

Pour réaliser ce projet d’envergure, la ville fait appel à la SORGEM, qui a mis en œuvre la procédure de ZAC, mené les études préalables et élaboré les conventions avec l’ANRU. Un protocole foncier signé avec la ville et Immobilière 3F permet de définir le processus d’aménagement et les modalités du remembrement foncier (échanges, cessions et entretien des terrains concernés). En concertation avec ses partenaires, la SORGEM effectue le redécoupage foncier, assure la commercialisation des lots et réalise les études puis les travaux pour les équipements d’infrastructure, de réseaux et de voiries.

La transformation avance

Aujourd’hui, le désenclavement du quartier est visible, la requalification des espaces publics ainsi que le développement de l’offre en commerces et équipements publics ont renforcé l’attractivité du Noyer Renard.
Le projet de ZAC entre dans sa dernière phase. En effet, les travaux de réhabilitation et de résidentialisation des logements par I3F sont achevés et les derniers programmes livrés ou en cours de construction.
Ainsi, un programme de logements (101- accession libre) avec l'implantation d’une maison de santé en pied d'immeuble, en lieu et place de l’ancien Simply Market, a été livré au cours du premier semestre 2015. Il est à noter que les travaux d'aménagement des espaces publics alentours, qui ont nécessité le désamiantage des enrobés, ont permis de créer une voie circulable venant renforcer le maillage viaire de ce secteur du quartier.
La desserte interne du Noyer-Renard a également été améliorée en 2015 par le passage en voie carrossable de l'Allée de la Porte des Champs, programme défini lors de la signature de l'avenant de clôture à la convention ANRU intervenue en 2013.
Enfin, le secteur Branly, qui a vu en 2014 la livraison d'un espace de jeux paysagé de qualité aux portes du groupe scolaire, concentre à ce jour les dernières livraisons de programme et travaux d'aménagement. Les lots P et R doivent être livrés au 4e trimestre 2015 et ont fait l'objet d'aménagements à leurs abords réalisés par la SORGEM.
C'est au 2e semestre 2016 que la livraison du dernier programme de construction, composé de 17 logements en accession sociale à la propriété, sera livré. Concomitamment, les derniers travaux liés aux espaces publics seront réalisés et les domanialités clarifiées suite aux rétrocessions foncières.

Cette réalisation vient parachever la diversification de l’offre de logements entreprise depuis l’origine du projet. L'opération de renouvellement urbain du Noyer-Renard située sur la commune d’Athis-Mons touchera ainsi à sa fin.

 

 

ZAC du Noyer Renard, Athis-Mons, Plan d’ensemble - Avancement des chantiers

chronologie

2003
Désignation de l’atelier BLM pour la mise en œuvre du projet de renouvellement urbain

Février 2005
Dépôt de la demande de financement ANRU

Janvier 2006
Lancement de la procédure de ZAC

Décembre 2006
Signature de la convention financière avec l’ANRU

2006-2015
Traité de concession SORGEM

2011
Projet lauréat de l’appel à contribution de l’ANRU

2012
Modification de la ZAC afin d’intégrer la transformation du secteur Branly au projet

2013
Signature de l’avenant de clôture à la convention ANRU

2014
Livraison du parc Branly

2015
Réalisation de l'Allée de la Porte des Champs

2016
Livraison du lot Q

2017
Fin de la ZAC

 

quelques chiffres

1 100 logements réhabilités

350 logements démolis

662 logements reconstruits sur site, dont 151 logements sociaux

390 logements en accession à la propriété

58 logements en locatif libre

63 logements en locatif social intermédiaire et en accession sociale à la propriété

235 logements sociaux reconstruits hors site sur le territoire intercommunal

 

Témoignages croisés des habitants et de l’architecte sur les transformations du quartier